Globus: Galeries Lafayette version Suisse

Il y a 10 jours, j’ai eu l’occasion de rencontrer le directeur de l’enseigne Globus basée à Genève. En effet, en ce 14 février je n’avais rien de mieux à faire :)

Rdv à 10h30, je suis arrivé en avance à 10h, pour finalement me perdre dans l’immensité du magasin et arriver presque en retard (boulet.com) j’ai donc été accueilli par la personne responsable de la communication qui m’a dirigé vers la personne avec qui j’avais rendez-vous et qui m’a aussi chouchouté au passage (très souriante, elle m’a offert le magazine Globus MarsAvril en avant première , m’a félicité pour mon travail et m’a proposé toute une liste de boissons afin de me mettre à mon aise).
Arrivé au 86 ème étage (c’était pas si haut mais je suis incapable de dire à quel étage c’était, puis dans les films on sait bien que le boss est toujours au sommet de la tour ou dans un étage secret entre deux étages), j’ai rencontré mon interlocuteur, une personne très intéressée par l’alimentation.

749

Pouvez-vous nous dire qui vous êtes et nous expliquer votre parcours ?

Je m’appelle Michel Brachi, je suis, directeur du magasin rue du Rhône depuis le 1er janvier 2014 avant je travaillais aussi chez Globus mais dans la ville de Lausanne, durant 7 ans. 

Globus et son épicerie fine géante …

Nous avons en effet une épicerie fine de taille, nous avons par exemple plus de 40 huiles d’olives différentes, et en ce qui concerne nos employés, je considère chacune d’eux comme un expert en son  domaine, il m’est déjà arrivé d’appeler l’un d’eux pour me conseiller sur un vin lorsque je suis à l’hôtel en famille par exemple. J’agis ici un peu à la manière d’un chef d’orchestre, chacun a son propre talent, je ne fais que guider.

Le restaurant: Food Hall ?

Il s’agit d’un restaurant de plus de 1000m² où est servi plus de 1800 repas/jour (ah ouais quand même :o ), on y trouve de tout, du sushis aux salades en passant par les paninis et tapas. Et dans les jours à venir, nous allons accueillir un chef renommé qui proposera une nouvelle carte de burgers hauts de gammes (de 14 à 38 frs soit 10 à 30 euros environ, je ne manquerai pas de vous faire un retour dès que j’y aurai goûté :) ).

744

Questions persos Nutrition #1 Votre plat préféré ?

J’aime les plats simples mais avec des ingrédients de choix, ça peut être une salade verte, un grâtin dauphinois, de la polenta, tout dépend des ingrédients que l’on utilise et de la préparation que l’on accorde au plat.

#2 Votre boisson préférée ?

J’aime beaucoup l’eau, surtout qu’ici l’eau du robinet est juste parfaite (True Story > http://www.qualitedeleau.ch/francais/pagesnav/frames.htm). Sinon je m’autorise souvent un bon vin le dimanche et certaines bières de temps en temps (Mûllerbrau, Riegele, Chouffe…), encore une fois la qualité prime sur la quantité.

#3 Vous interdisez vous un aliment pour garder la ligne ?

Non, pas spécialement, excepté que je fais beaucoup attention à tout ce qui est colorants… Et je pratique pas mal de sports comme la course à pieds essentiellement (semi-marathon en 1h48, le vtt en famille, la natation et le ski).

#4 Que pensez-vous des slogans T.V comme manger bouger etc… ? 

Je suis tout à fait d’accord avec ce genre d’initiatives, j’ai pesé jusqu’à 98 kg alors que j’en faisais 68 à l’adolescence, je me sens bien mieux aujourd’hui. Je pense qu’en changeant soi-même on peut aider les autres à vouloir changer, c’est ce que j’ai remarqué au bureau quand tout le monde a vu ma perte de poids et ma détermination, certains(nes) ont suivi ma démarche.

#5 Une définition de la nutrition selon vous ?

La vie. Tout simplement. Je me sens comme je mange, j’ai acquéri un équilibre certain et un bien être personnel qui va avec toute ma vie. Aujourd’hui je suis plus dynamique :)

Merci beaucoup à ce Monsieur de m’avoir accordé plus d’une heure de son temps, chose rare lorsque l’on est responsable d’une telle structure. Je vous recommande fortement d’aller faire un tour dans ce magnifique établissement. Entre les vêtements, l’épicerie fine et le restaurant on peut  presque y passer la journée !

745

Globus – http://www.globus.ch/fr/

Lundi 09:00 – 19:00
Mardi 09:00 – 19:00
Mercredi 09:00 – 19:00
Jeudi 09:00 – 21:00
Vendredi 09:00 – 19:30
Samedi 09:00 – 18:00

© Foto: R.Steck, Wädenswil

Publicités

Ça mange quoi un rappeur ? #Médine #ImEatingDontPanik

C’est mon premier article coup de coeur, parce que Médine pour moi c’est le mec dont je connais toutes les paroles, dont j’ai squatté les interviews, la moindre apparition sur une compil’ ou le moindre featuring (telle une petite groupie). Alors quand j’ai eu la chance de discuter avec lui et qu’il m’a lui même dit qu’il avait aimé mes articles … je ne savais plus si j’étais toujours dans le monde réel. C’est un peu comme si la situation s’inversait, mais bon il ne faut jamais s’emballer pour ce genre de choses, c’est un de mes principes, même si cela reste extra-ordinaire pour moi.

C’est donc après plusieurs échanges d’emails et d’sms qu’on a fini par se rencontrer pour de vrai avant son concert à Montpellier, où il m’a accueilli, présenté à tout le monde et accordé du temps comme si j’étais un ami de longue date (j’étais comme un enfant).

Pour ceux qui ne le connaissent pas Médine c’est ça:

Après une interview vidéo, c’est à mon tour d’avoir Médine pour lui poser toutes mes questions.

Te considères-tu comme un rappeur conscient ?

« Oui, je dirai même un rappeur engagé voir même engageant. »

Le rap pour toi c’est quoi ?

« C’est un média de masse, on peut y faire passer toutes sortes d’informations/de messages. Comme un verre, il peut contenir quelque chose de pur ou du poison. Quand on vise seulement une rentabilité, il y a un manque à gagner intellectuel. »

Ta chanson préféré de rap ? Et hors rap ?

« Hell On Earth de Mobb Deep et Renaud – Où c’est qu’j’ai mis mon flingue. »

Le personnage qui t’a inspiré, un rappeur et non rappeur ?

« Kery James et bien sûr Malcolm X. »

T’écoutes quoi en boucle en ce moment ? (décembre 2013)

« Tous les mêmes de Stromae. »

Des projets ?

« 2ème partie de la tournée en Mars et un prochain album. »

Un adage que tu affectionne ou une citation ?

« Le meilleur des hommes est le plus utile aux autres. »

Un film culte ?

« Les évadés. Pour cette notion de liberté dont on a perdu le sens. On se croit libres, on parle de pouvoir d’achat de choses comme ça, mais en réalité on est tous esclaves, notre liberté c’est simplement la taille de la chaîne que l’on a tous autour du pieds. »

Tes parents écoutaient quoi comme musique ?

« Mon père plutôt Soul/Funk et ma mère chanson française. »

Quels sports pratiques-tu et as-tu déjà pratiqués?

« La boxe anglaise depuis 3 ans et le grappling en tant que débutant. La boxe j’ai baigné dedans, mon père était boxeur. J’ai aussi fait du basket quand j’étais ado, de la natation, du karaté, et un peu de muscu. »

Un film culte avec pour thème le sport ?

« Rocky III ! »

Merci Médine. On passe à la partie nutrition.

Ton plat préféré ?

« Le Phô, qui est un plat vietnamien à la base. »

Ta boisson préférée ?

« Le Perrier, j’adore ça. »

Un plat que tu réussi le mieux ?

« Je cuisine mal ahah, le seul truc qu’on me dit bien réussir ce sont les Brunch. »

Ton resto préféré ?

« La box, un restaurant thaïlandais au Havre, j’y suis tout le temps, j’y ai même déjà fait le service ^^. »

Un truc que tu t’interdits ?

« Le porc par conviction, sinon je me limite quand même sur les fast food, quand j’y vais c’est en général avec les enfants. »

Est-ce que tu manges différemment chez toi et en tournée ?

« Oui, quand je suis à la maison,  j’ai une assez bonne hygiène de vie, je mange varié, des légumes, des poissons… En tournée, on a une fiche technique ce qui est assez contraignant, mais on en a déjà parlé ensemble, j’ai réduit cette liste et j’ai privilégié certaines bonnes choses comme les fruits, tout en respectant les goûts de toute l’équipe.Puis on fait souvent des restos, je pourrai créer mon propre guide michelin :). »

Ton péché mignon ?

« Le chocolat, mais vraiment tous, du blanc au plus noir. J’ai des amis Suisses, il m’en ramène toujours des tonnes, je leur ai déjà demandé d’arrêter mais ils continuent. Et ça me fait penser y’a pas longtemps j’ai laissé traîner du chocolat au Chili sur la table pour piéger les gourmands de mon entourage ^^. »

Si je te dis Adolescence et surpoids, tu penses à quoi ?

« Ça me fait penser au programme des Black panthers, on ne le sait pas forcément mais ils avaient un programme éducatif/sportif et nutrition. Ils réunissaient les enfants le matin pour offrir des petits déjeuners adaptés à leurs âge, ça me parait être un truc essentiel. »

Tu penses quoi des slogans TV « manger bouger » …etc ?

« J’aime, je trouve que malgré le côté institutionnel c’est intéressant de savoir que ça fait parti des préoccupations des politiques. L’équilibre d’une société peut passer par l’assiette et le sport et avoir un impact sur tout le reste. Mais à l’instar des campagnes de sécurité routière, je ferai quelque chose de + agressif »

Ta définition de la nutrition ?

« C’est savoir s’alimenter de façon à ce que le corps fonctionne et qu’il ait toute l’énergie nécessaire pour la journée. Puis bien manger maintenant aura un impact sur notre bien-être une fois plus âgé. »

Merci beaucoup à Médine pour m’avoir accordé du temps pour cette interview. Et pour m’avoir dédicacer à la fin du concert qui a suivi. :D

Dans les bacs -> L’album Protest song

Medine-Protest-Song

Betjeman & Barton – Genève – Ça mange quoi une théière ?

Samedi 18 Janvier 2014 – Genève

C’est avec une certaine Véro que j’ai rendez-vous à 11h30, j’arrive donc au centre ville à 11h et me mets à marcher dans les rues de Genève comme si j’y habitais depuis toujours avec en tête ce que j’avais regardé la veille sur google maps concernant l’itinéraire. Ma bonne étoile me guida à chaque fois dans la bonne direction, et chaque fois je me retrouvais dans la bonne rue, par contre mon évaluation du temps et des distances étant celle d’un autre système solaire, j’ai du me mettre à passer la 5ème pour être à l’heure.

J’arrive donc en face d’une très belle boutique tout en remarquant que dans la rue parallèle gît un très bel arrêt de tram qui m’aurait évité toute cette transpiration.

On m’accueil comme n’importe quel client, avec sourire et amabilité, puis m’adresse à la personne concernée aka Véro. On se pose donc dans un bureau très sympa autour d’un thé (Roibos) et c’est là que commence la fabuleuse histoire (oui moi j’ai voyagé en écoutant tout les dires de la dame).

430980_273435946059603_391863412_n

Véro c’est qui ? Une théière ? Oui! Mais au parcours remarquable.

Au départ, cette jeune apprentie bouchère bretonne rêvait de voyages et d’indépendance, la vie l’amène donc en région Rhones Alpes puis au Maroc en Espagne et enfin ici, à Genève. C’est dans cette même boutique qu’elle prit ses marques tout d’abord en tant qu’assistante puis décoratrice et aujourd’hui en tant que responsable et détentrice exclusive de la marque Betjeman & Barton pour TOUTE la Suisse.

Thé/Apprentissage & Transmission

Le thé était pour elle une chose assez abstraite qui s’est révélé être une réelle passion autant gustative que de partage. Au fur et à mesure d’expériences, de lectures et de discussions, elle devint une experte incontestable. Aujourd’hui à la fois organisatrice d’événements et soirées autour du thé (Voyage dans un bol de Thé , Fromages&Thés …) mais aussi fournisseur et conseillère pour hôteliers et restaurateurs.

La maison Betjeman & Barton

« Betjeman and Barton est une maison qui n’a connu que trois directeurs depuis sa création en 1919.

C’est Arthur Betjeman, apparenté à Sir John Betjeman, poète bien connu en Angleterre, qui, après avoir étudié l’art du thé à Dublin et à Londres, ouvrit à Paris « The English Tea House ». S’associant bientôt avec Percy Barton, il donna naissance à Betjeman and Barton. Même s’ils avaient apporté à Paris un certain art du thé à l’Anglaise, les deux gentlemen durent faire avec l’inévitable influence du goût Français.

Il y a ainsi aujourd’hui plus de vingt boutiques Betjeman and Barton a travers le monde, et chacune n’existe que pour satisfaire ceux qui tiennent à la passion du Thé. »

Les conseils d’une théière !

Betjeman & Barton-9924

– S’écouter soi même, ne pas choisir son thé parce qu’on vous a dit que …

– En accord avec son médecin et son cardiologue, le thé fatigue moins l’organisme que le café.

– Bien préparer son thé, « le temps que vous donnez au thé, c’est du temps pour vous. »

– « Thé et nourriture sont indéniablement liés, j’ai appris à remanger correctement au fur et à mesure des années. »

– « Il vous ouvre aussi l’esprit, on voyage grâce au thé. »

– Mon thé de prédilection: le Long Jing

– « Un thé bien préparé se suffit à lui tout seul. » Donc pas besoin d’y ajouter du sucre :)

– « Le sucre, le lait ou le citron que l’on ajoute ne font que masquer les défauts de thés bas de gammes. Mais si vous aimez alors n’hésitez pas à agrémenter votre thé. »

– « Utiliser une tasse que vous affectionnez mais je conseillerai un contenant blanc pour le plaisir des yeux, voir sa robe, comme pour le vin. »

-« Évitez le thé vert à jeun quand on a pas l’habitude. Surtout les japonais qui peuvent provoquer des nausées. » Cela peut favoriser les remontées acides.

On y trouve quoi à part du thé ?

Chaque magasin Betjeman est libre de vendre d’autres produits (mais pas d’autres marques de thé naturellement).

On trouve donc aussi dans cette boutique de la vaisselle (tasses/théières/thermos), du matériel de préparation bien entendu, des peluches (parfois), des sets de tables et même en ce moment des lampes :) mais en forme de théière bien sûr.

Dans la partie épicerie fine on y trouve des biscuits, des cakes à Noël, des spéculos, des tuiles au safran, des sirops, des confitures… Et comme on conseille très bien que ce que l’on aime, tout a été goûté par chacun des vendeurs et responsables.

La définition de la Nutrition selon notre théière 

« Le plaisir. »

Un grand merci à Véro pour cette accueil. Et à bientôt pour de nouvelles aventures.

422321_372411469495383_921732667_n

Infos boutique

lundi 14h00-18h30        mardi et jeudi 9h30-12h30 et 14h00-18h30      Mercredi et vendredi 9h30-18h30

samedi 9h00-17h30

http://www.barton.ch

Ca mange quoi un coach sportif ?! #FredMompo

Comment commencer cette article, sur une personne, je dirai même un personnage comme celui-là. On s’est rencontré au hasard de projets communs et les personnes simples et souriantes ça permet tout de suite une bonne entente. C’est donc par téléphone qu’a eu lieu notre première rencontre, passant naturellement du vouvoiement au tutoiement en quelques secondes (j’ai l’impression d’écrire mon autobiographie), et notre rencontre en tant que personnages réels a eu lieu le lundi 9 décembre dans la superbe salle STUDIO SPORT – by Fred Mompo (je  jouais pas à domicile).

11121808285927036

Au premier abord, le gars m’a pris pour je cite : « un p’tit jeune qui vient s’entrainer », mais en fait non je venais juste l’harceler avec mes questions et prendre de son temps entre les coachings et cours d’abdos.

Le lieu est vraiment hyper optimisé et on remarque tout de suite cette grande étagère comptant un  nombre indéchifrable de trophées et médailles, je lui ai dit « c’est à toi tout ça ? » et il m’a répondu « Oui, t’inquiètes pas que j’ai dû montrer mon cul un paquet de fois pour avoir tout ça. » (non il n’est pas strip teaseur, Monsieur est un ancien body builder).

On s’installe donc sur une mezzanine aménagée en salle de repos pour débuter l’interview .

Alors toi, c’est Fred Mompo, ancien bodybuilder mais surtout aujourd’hui coach et gérant de ce lieu, tu pratiques depuis quand ?

« J’ai commencé en 1984 (ce chiffre ne peut que me faire penser à George Orwell, le seul livre que j’ai réellement lu en entier pour les cours de français) pour être exact. »

Tu peux me parler vaguement de tes compétitions remportées ?

« Oui, bien sûr, j’ai été 5 fois champion du monde, 2 fois mister univers, j’ai remporté le galaxy de New York, j’ai terminé 4ème pro à Las Vegas et j’ai remporté une autre grande compétition l’an dernier à New York. » (entre autres)

Ton plus beau souvenir c’est quoi ?

« Alors là je dirai en 2010 ma victoire alors que j’ai eu un grave accident l’année précédente ou alors mon tout premier titre en 99 de champion du monde. » (comme il hésites je lui ai dit que de toute façon moi je mets toujours des conneries dans mes articles, donc je trouverai quelque chose à ajouter)

La personne qui t’a inspiré ?

« Pour la petite histoire, je suis allé voir Rocky III en 82 et j’ai été fasciné par son physique, je me suis douté qu’il n’avait pas « juste » fait de la boxe pour être comme ça, et quand j’ai regardé autour de moi, tout le monde dans la salle ressemblait à une masse de muscle, je me suis alors demandé comment on faisait pour en arriver là. Mon modèle c’est Stallone. »

Une anecdote drôle à raconter ?

« Ahah oui, j’ai toujours manger mes œufs crus comme dans Rocky d’ailleurs, sauf qu’un jour j’ai appris que ça ne servait à rien, leur disponibilité protéique ne se faisant que lorsqu’ils sont cuits. .. » (et le pire c’est que dans de nombreux forums sur le sport de soi-disant experts continuent à prescrire les œufs crus …)

Un modèle autre que sportif ?

« Oui Mandela, survivre 27 ans en prison … faut vraiment un mental d’acier, tout ça pour son pays, bravo ! »

Tu pratiques ou as déjà pratiqué d’autres sports ?

« J’étais très bon en foot, vraiment bon, mais on se moque toujours de moi quand je dis ça parce que j’avais 14 ans J et j’ai aussi fait du rugby » (Moi que ce soit à 14 ans ou maintenant j’ai toujours été l’homme le plus nul du monde au foot, s’en est presque un don d’être aussi nul)

Ton parcours en en tant que coach ça ressemble à quoi ?

« J’ai déjà eu la chance d’avoir ma propre émission : Je peux le faire, c’est une sorte d’aboutissement quand même. J’ai aussi été coach de Samuel Le Bihan à la base,  j’ai participé à vie privée vie publique avec Cyril Hanouna et Anthony Kavanagh.

DSC_0188

Dernièrement j’ai aussi joué dans 11.6 un film avec François Cluzet, mais à chaque fois je reste à ma place et je joue mon propre rôle, je n’ai jamais cherché à prendre la place de qui que ce soit. J’ai même parfois refusé certains programmes comme la Star Ac’ en tant que coach ou le grand frère. (ok ok j’ai du chemin à faire quoi … c’est même plus un chemin c’est une autoroute)

Ta devise ?

« Celle des G.I : S’adapter/Improviser/Dominer, ça résumé bien cet esprit de toujours s’améliorer et de ne pas se contenter du peu. «  (A la base il m’avait dit Hakuna Matata mais c’est moins état d’esprit sportif ^^)

Est-ce qu’il y a des choses que tu t’interdits ?

« C’est surtout l’alcool et le chocolat, ma fille a été choquée à 4 ans quand elle m’a vu croquer dans un kinder ahahah. Et je m’interdits les pâtes aussi. »

Une alimentation quotidienne de Fred Mompo ça ressemble à quoi ?

Petit déjeuner Collation : 10h30 Déjeuner Collation Après Midi Dîner
200g de pommes de terre + 200g de steak haché à 5% de mat. grasse 8 blancs d’œuf + riz complet et lentilles 2 steaks + légumes verts + 50g de riz complet 8 blancs d’œuf + 80g de riz complet Steaks + 3-4 endives

Avec sur la journée 4 litres d’eau, je sale normalement et environ 3-5 cuillères d’huile d’olive.

Après le week end je m’autorise des fruits, des sorbets et des laitages, surtout du fromage.

Ton péché mignon ?

« Comme je m’interdis les pâtes quand je peux manger des pâtes à l’huile d’olive, c’est presque orgasmique. Sinon THE truc bien gras c’est la fondue savoyarde, j’adore.

Ce que tu cuisines le mieux ?

« Le lapin à la moutarde, c’est simple mais efficace. »

Ta boisson préférée ? Alcoolisée et non alcoolisée ?

Le coca zéro (moi aussi miam miam, sachez que j’écris cet article dans le train un jour de grève donc gros bordel et je tuerai pour un coca zéro, si cet article ne sort jamais je suis donc en prison pour homicide volontaire avec pour but une déshydratation au coca zéro). Et en alcool j’aime bien la bière J

Ton restaurant préféré ?

« J’en ai deux que j’adore sur Paris, c’est le Garde-temps (9ème arrondissement) et Les parisiennes (7ème arrondissement) . »

Ton encas en cas de fringale ? (je me suis pas fatigué pour reformulé cette question, il est déjà 23h)

« De la whey en shaker et une poignée d’amandes, avec 5 galettes de riz quand je dois manger sur le pouce entre les coaching et la gestion de la salle. »

Tu penses quoi des slogans TV  manger bouger …etc. ?

« Je trouve ça bien, je donne beaucoup de conseils à mes clients basés sur ces principes. Les conseils que l’on entend tous les jours sont tout à fait réalisables, malheureusement c’est parfois hypocrite/contradictoire, quand tu vois ces messages sous une pub de Nutella … »

Et la dernière question que je pose à tout le monde, ta définition de la nutrition, ce serait quoi ?

« Je reprendrais l’adage connu : il faut manger pour vivre et non pas vivre pour manger. J’aime bien aussi ; On est ce qu’on mange. Je trouve que c’est vraiment ce qu’ l’on remarque dans le quotidien. »

Un grand merci à Fred de m’avoir accordé du temps et de la bonne humeur. Bien sûr tout ce que Fred consomme au quotidien et tout ce qu’il s’interdit sont basés sur des années d’expériences, s’il s’interdit les pâtes mais mange des pommes de terre c’est dû à son expérience personnelle et professionnelle. Ne croyez pas qu’en suivant son modèle vous serez miraculeusement comme lui, seul le travail compte. Et il faut apprendre à se connaître et à se remettre en question comme a su le faire et sait toujours le faire Fred Mompo.

livre-amphora-mon-annee-de-musculation

« Bio c Bon » mais pourquoi ?

Bio C bon c’est l’enseigne montante du tout bio.

Rendez-vous 15h dans le froid parisien, enfermé dans ma doudoune tel une tortue dans sa carapace. J’arrive en avance (pour une fois), un employé de caisse me guide gentiment à travers le magasin, vers les 2 responsables de communication avec qui j’ai rendez-vous.

Sans titre

Bonjour bonjour, accueil très souriant, on m’offre une boisson de mon choix et c’est parti pour l’interview au centre du rayon bien-être (alors on va être bien).

On m’explique donc les atouts de cette enseigne :

Crée depuis 5 ans (notre rencontre a eu lieu Rue Bergère dans le IX ème arrondissement, qui lui, a ouvert il y a 1 mois), le concept est donc de rendre accessible à tous toutes les gammes de produits BIO et essentiellement de les rendre accessibles par le prix (ce qui m’a tout de suite sauté aux yeux en faisant un tour dans le magasin, énormément de produits étaient moins chers que dans un supermarché classique pour du NON bio, ex : j’ai vu des pommes à 2.50€ le kilo …).

Second point : le magasin est loin des clichés des autres enseignes bio, le style est simple et très lumineux, en un mot : c’est épuré. Le slogan qui se rapproche le plus de ce qui est véhiculé, ce serait paradoxalement : « Venez comme vous êtes. »

Le magasin a de nombreux atouts, par exemple, rien n’est jeté, on brade arrivé proche de la date de péremption ; il y a un vrai rayon de produits japonais bio ; on y trouve un rayon snacking, le classique rayon vrac mais qui est ici mis en avant sous forme de (open)bar avec à disposition plusieurs variétés de céréales, pâtes, fruits secs … et on trouve même un traiteur fromager, poissonnier, charcutier ; c’est un VRAI supermarché avec des prix tout à fait abordable et en plus c’est bio (que demande le peuple).

photo (6)

Un autre de ces atouts est la présence d’une naturopathe avec qui l’on peut prendre rendez-vous gratuitement pour des conseils personnalisés à condition d’être porteur de la carte de fidélité, celle-ci offrant aussi 10euros de réduction dès 300 euros d’achats sans limite dans le temps.

Le magasin dispose aussi d’un panier hebdomadaire composé de produits de saison (4KG !! pour 10 euros) où sont agrafées des recettes pratiques spécifiques.

Et que ce passe-t-il quand arrive l’Eté ? ben si vous partez en vacances plus besoin de faire de la peine à votre mère qui a investi dans de belles plantes pour que votre intérieur ressemble à quelque chose de naturel, en effet, le magasin propose de vous garder vos plantes pendant que vous allez vous dessécher sur les plages de Palavas. C’est juste génial.

Je pense qu’il parait évident que j’ai complètement adhérer au modèle, enfin une boutique bio sympa, où on trouve de tout (ils peuvent se vanter d’avoir le plus grand magasin bio de Paris avec 700m² !!) et puis le côté abordable m’a tout de suite sauté aux yeux (j’ai l’habitude de me rendre dans ce type de boutiques et j’y fais rarement toutes mes courses, mais là je vous assure que c’est faisable.).

Pour terminer cet article, je leur laisse la parole avec leur définition de la nutrition : « Elle se doit d’être propre à chacun, ce n’est pas un régime, c’est une manière de manger varié et équilibré. »

Bio C Bon ouvert tous les dimanche matin, partout en France et en semaine de 10h à 20h (renseignements selon votre ville de résidence).

 La page facebook       &        Le site internet