Chaque fois… #ThomasBroutin pour la Don’t Panik Team

Chaque fois j’me prépare, j’essaye de développer mon instinct, mes sens, etc… tout ça pour qui, tout ça pour quoi ?

Chacun passe son temps à se poser des questions, que ce soit celles-ci ou bien tant d’autres. Le bien être moral ne se trouve pas en Espagne ou aux pays bas, il peut se trouver dans tant d’autres choses biens plus saines, comme peut être pour toi : les sports de combats.

1262835_475556425876012_1501614396_o

« Les sports de combats », c’est un terme qui est entièrement au pluriel, il y’en a plusieurs sortes, que ce soit le judo, la boxe anglaise, la boxe thaï ou aujourd’hui des sports plus pratiqués comme le MMA ou le grappling. Mais il s’agit aussi de plusieurs combats, celui contre les autres sur un ring, à un instant T, et celui contre soi-même.  Parce que le bien être moral ne s’acquiert pas seulement en cogitant et en trouvant des réponses, il passe par une succession de moments et de découvertes. « Connais toi toi-même » a dit Socrate (pas celui de Tandem), quand tu dois apprendre à gérer ton temps pour être à l’heure à l’entrainement, apprendre à faire ton sac et ne rien oublier, apprendre à respecter les autres, apprendre à rester calme quand tu te prends un crochet, apprendre à serrer la main d’un mec qui t’as frapper pendant plusieurs round, apprendre à écouter un coach, apprendre à bien manger pour profiter au maximum des bénéfices du sport, apprendre à aimer (dédicace à florent pagny), apprendre à gérer un stress pendant une compet’, c’est apprendre à te connaître toi-même, tout simplement.

Moi des conneries j’en ai fais un paquet, mais il y a des leçons véritables que j’ai appris grâce à mon coach et sur un ring.

Chaque fois j’me prépare, j’essaye de développer mon instinct, mes sens, etc… tout ça pour qui, tout ça pour quoi ?

En fait, je crois que c’est juste la vie ça, avant tout je dois le faire pour moi.

La Don’t Panik Team est sur Youtube:

Mais aussi sur facebook

Publicités

Rendez-vous en terre inconnue: le MHSC #MarcCouget & #PaintingByCheungJo

Il y a quelques temps j’ai eu un rendez-vous au siège du MHSC (l’équipe de football Montpellieraine, championne de France en 2012), j’ai pu y rencontrer Monsieur Marc Couget, nutritionniste officiel.

thomasbroutin b

Arrivé sur place, j’ai eu affaire à une personne très ouverte et souriante (ce qui n’est pas toujours le cas partout), les locaux étaient en travaux (Nicollin ayant racheté une partie des locaux de Grammont récemment), et hop on est monté dans les bureaux. Le lieu fait office de centre de formation et est donc assez peuplé (je m’attendais pas à ça, et je vous raconte ma vie).

Marc Couget c’est qui ?

Nutritionniste, anciennement professeur d’EPS, il a débuté sa carrière et a été formé au centre italien désormais légendaire (là où vont toutes les stars dont Johnny et certains footballeurs): Merano. Il y a été recruté sur place par Louis Nicollin en personne. Formé par Henri Chenot (auteur de nombreux ouvrages), il est aujourd’hui expert en nutrition, en phytothérapie et en médecine chinoise, ce qui apporte à son travail un certain plus ainsi qu’une philosophie très intéressante.

Je ne peux pas dévoiler tout ce sur quoi nous avons échangé (il faut bien garder du mystère des fois #SuspenseDeSérieAméricaine #Cliffhanger), mais ce fût très instructif pour moi, et cela prouve que l’on peut très bien s’entendre avec une personne évoluant dans la même branche sans penser « concurrence » ou autre. Voilà ceci était un article sponsorisé par la Bisounours Academy of Life.

Portez vous bien. (Un peu comme une haltère)

 

Crédit Paintaing: Cheung Jo Artiste Hong HongKongaise, je vous invite à visiter sa page facebook. Merci beaucoup à elle

Ma sélection docu-alimentaire #4

Ma sélection du week end sur les documentaires et reportages à voir en replay. Cette semaine encore des thèmes différents, non pas par égarement mais plutôt par goût (je n’ai pas envie de partager des choses que je n’ai pas apprécié). Enjoy :)

 

Le jeûne, une nouvelle thérapie – Il s’agit d’une rediffusion (je crois l’avoir déjà vu au moins 3 fois) mais c’est un documentaire vraiment à voir ! Plusieurs expériences sont montrées et on apprend vraiment beaucoup de choses. Attention tout de même à ne pas se lancer dans un jeûne seul juste après visionnage, chaque expérience est réalisée dans le cadre de suivis médicaux précis. « …notre évolution nous a dessiné pour résister au manque. »  http://www.tv-replay.fr/redirection/19-09-13/le-jeune-une-nouvelle-therapie-arte-10618425.html

 

Amélie Nothomb, une vie entre deux eaux – On suit Amélie Nothomb au japon, dans une introspection sur son passé et ses fragilités. Pas de cinéma, des sentiments.  « J’ai l’impression moi aussi d’être faites d’un matériel de mauvaise qualité et qui ne se défend pas contre les mauvaises destructions infligées, mais qui peut grâce à ça, assez facilement se reconstruire.. » http://pluzz.francetv.fr/videos/amelie_nothomb_une_vie_entre_deux_saison6_,88790171.html

 

J’irai dormir chez vous: En Corée – Toujours aussi intéressant de voir les différences entre cultures, et casser parfois certains clichés. http://pluzz.francetv.fr/videos/j_irai_dormir_chez_vous_,89162863.html

 

 

La vérité sur la nourriture Low Cost #Résumé

Voici mon résumé de l’émission diffusée sur France 5 qui s’intitulait « Nourriture Low Cost à qui profite la crise ? » toujours disponible en replay ici.

Ce reportage analysait différents produits vendus à la fois par les grandes marques ou labellisés, les marques distributeurs (Carrefour, U …) et les marques discount.  Ils se sont intéressés plus particulièrement au saumon, à la confiture, aux crevettes, aux œufs et  plus vaguement à d’autres produits du quotidien.

la-verite-si-je-mens-3-3r

Le saumon:

Discount ->  ajout d’eau salée (pour ajouter du poids net), congelé pour être découpé plus facilement, nourri avec très peu d’oméga 3 et les morceaux peu nobles du poisson sont gardés.

Label rouge U saveurs -> On ne conserve que le cœur du filet qui est de très grande qualité, aucun ajout d’eau salée, pas congelé, mieux nourri (jusqu’à 50% d’aliments marins).

Les petits pois:  Aucune différence entre une marque distributeur, une grande marque et le discount ! Voilà pourquoi c’est le genre de produit que je conseil toujours et cela permet de consommer des produits sains toute l’année avec une bonne conservation des vitamines et minéraux.

Le gruyère râpé:  Aucune différence non plus !

Les yaourts crémeux aux fruits:

Mamie nova et marque distributeur -> Aucune différence car même fabricant …

La confiture:

Même fabricant pour une grande marque et une marque distributeur, la différence de prix se fait seulement car les quantités commandés sont bien plus importantes et les distributeurs viennent eux mêmes récupérer le produit (baisse de coût pour le fabricant = baisse du prix de vente).

Au cours du reportage un test à l’aveugle est réalisée avec des consommatrices mères de familles avec des produits comme le lait, le pain et le jus d’orange 100% pur jus, et c’est à chaque fois le produit discount qui est le meilleur au goût, de plus une chercheuse à l’INRA (l’institut national de la recherche agronomique) affirme qu’il n’y a aucune différence sur le plan nutritionnel.

Les crevettes: Enquête sur celle d’origine Vietnam vendues sur l’étalage de poissonnerie d’un super marché. Elles sont élevées de manière intensive, ont moins de goût, parfois l’utilisation de produits interdits (pour lutter contre les maladies) a été relevée, elles sont nettoyées à l’eau chlorée (interdit en Europe), enfin, on on utilise des techniques de trempage et d’assaisonnement (pour retirer l’odeur de chlore). Mais attention certains élevages  du Vietnam sont 100% cependant on ne les trouve que dans les grands restaurants (leur équivalent en grande surface sont les crevettes provenant de Madagascar qui ont un prix bien plus élevé).

Le reportage termine avec les œufs bio de marques distributeurs qui sont 30% moins chers que les grandes marques. Il proviennent ici d’immenses élevages (+ de 9000 poules), les poules sont nourries avec un mélange bio riche en protéines (à base soja pas toujours français et on apprend que 80% de la production mondiale est OGM mais moins chère…), et elles ont droit à 16h de lumière par jour. Contrairement à celles élevées en plein air, les apports en vitamines et Oméga 3 sont plus faible.

En conclusion il est dit qu’il est donc très important comme je le conseille toujours, de « Lire les étiquettes et de s’intéresser aux provenances ».

Ma sélection docu-alimentaire #3

Ma sélection de documentaires pour ce début de semaine, avec bien sûr beaucoup d’alimentation et un peu d’autre chose. Dépêchez-vous le replay c’est juste 7 jours :)

L’histoire du restaurant – Documentaire vraiment interessant, vous pourrez replacer pleins d’anecdotes dans vos prochains repas en tête à tête ;)  « Inventé à Paris … » http://www.tv-replay.fr/redirection/06-09-13/escapade-gourmande-arte-10609321.html

Les travers du porc – Après le boeuf, le poulet, ce documentaire s’attaque au porc en prouvant qu’il est tout à fait possible de trouver du porc de qualité, il expose les différences avec le porc industriels et bien sûr l’exploitation que subissent les producteurs. « Ce sont ses cochons qui sont heureux d’être sur la paille. »  http://pluzz.francetv.fr/videos/les_travers_du_porc_,88439008.html

Wagner VS Verdi – Quelles sont les effets de la musique crée par ces 2 compositeurs sur notre cerveau ? Très original, et je m’étais déjà posé la question sur l’effet de ce style de musique. Très enrichissant.  « Nous savons que la musique de Mozart est celle du bien-être. »  http://www.tv-replay.fr/redirection/08-09-13/wagner-versus-verdi-arte-10610414.html

Sandwich et sans limite – L’histoire du sandwich à travers le monde (Angleterre, Italie, Japon, Etats-Unis, France) mais aussi un questionnement sur son avenir. « Grâce à sa voiture et à son sandwich, l’américain est partout chez lui. Cet américain est un miraculé, il a passé 30 ans chez MacDo et il est encore capable de marcher. » http://pluzz.francetv.fr/videos/sandwich_et_sans_limite_,88065531.html

Matthieu Ricard, bouddhiste – Une immersion dans le quotidien du français devenu bouddhiste. « L’altruisme commence par le fait d’accorder de la valeur à l’autre.Etre vraiment ouvert, concerné, attentif aux autres, ses difficultés, ses souffrances et ses joies me concerne parce que de la même façon que moi même je ne souhaite pas souffrir, que moi même je souhaite m’épanouir…et bien, chaque être sensé, chaque être vivant a exactement ce même désir, et donc du coup étant concerné, on est aussi disponible à l’action pour améliorer le bien être de ceux qui nous entoure et remédier à la souffrance et aux causes de ses souffrances. » http://www.tv-replay.fr/redirection/08-09-13/matthieu-ricard-arte-10610369.html